Association loi 1901 créer pour promulger la culture électronique. Déco, djs, vjs. Electro, techno, trance
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La kétamine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hbber



Messages : 35
Date d'inscription : 29/05/2011

MessageSujet: La kétamine   Lun 30 Mai - 19:29

Voila la brochure d'information Techno + :

http://www.technoplus.org/bibliotheque/documents/121.pdf

Qu’est-ce donc ?
La kétamine est un produit anesthésiant et hallucinogène humain et vétérinaire proche du PCP (mais attention le PCP est plus dangereux).

La kétamine est un produit classé comme stupéfiant à usage exclusivement médical, dont le détournement à des fins récréatives est interdit. A ce titre, ce détournement expose au risque de poursuites judiciaires.

La kétamine est souvent qualifiée par sa provenance (anglaise, indienne...) ou son usage de destination (humaine ou animale) mais ces appellations ne désignent en général que des différences de concentration auxquelles les dealers ajoutent une touche marketing.
La kétamine qui circule dans les soirées peut donc provenir soit du détournement de produits pharmaceutiques destiné à l'homme, soit aux animaux, soit de laboratoires clandestins. Ceci explique en partie pourquoi à quantité égale, la puissance de la kétamine peut varier d'un produit à l'autre. En effet il existe en réalité 2 molécules de kétamine, l'une est plus hallucinogène et l'autre plus anesthésiante. Dans les préparations industrielles humaines et vétérinaires ces 2 molécules sont en général présentes à peu près en quantité égale. Ce qui n'est le cas lors de la fabrication clandestine. A cela il ne faut pas oublier que la présence de produit(s) de coupe est toujours possible !

Appelée également kéta, ké, spé, spécial K, kit kat, etc. la kétamine se présente :

soit sous forme de poudre cristalline blanche, pour être sniffée
soit diluée dans de l'eau, elle peut être bue ou injectée en intramusculaire ou intraveineuse.
Elle peut aussi être chauffée pour retrouver sa forme solide en poudre.
soit sous forme de comprimé, gélule, elle peut donc être aussi gobée (on en a pas encore vu sous cette forme en France).

La prise de kétamine par injection (risques d'overdose, coma) et par voie orale étant des pratiques très marginales, nous n'avons que très peu de renseignement sur ce sujet, tant sur les doses, les effets que les risques et les moyens de les réduire. Par la suite Nous parlerons donc du sniff…

Les effets, c'est quoi ?
Avec la Kétamine, il est très important de faire attention à la quantité que tu prends car le voyage peut être radicalement différent.

En petite quantité, une forte montée dès les dix premières minutes apparaît. Selon le produit, et la réaction personnelle au produit, les effets peuvent être différents et durer de une à deux heures.

Dès les premières minutes, tu ressens un changement de perception de ton corps : tu te sens cotonneux, tu as l'impression de flotter, tu ne sens plus ni ton corps ni la douleur (perte de la sensibilité). Egalement perte d'équilibre et distorsion des sons.

Ce qui t'entoure peut te paraître irréel, déformé et tu peux avoir l'impression de regarder le monde comme on regarde un film.
Tu peux aussi être pris d'une euphorie pouvant aller jusqu'à une crise de fou rire.

Tu perds la mémoire et la notion du temps.

En quantité plus importante, le trip est beaucoup plus intérieur.
Ton corps peut se dissocier de ton esprit : tu peux par exemple te sentir flotter à trois mètres du sol et voir ton propre corps allongé en bas.
Tes idées tournent alors autour de questions existentielles auxquelles le produit te demande de faire face.

Les déformations font place aux grosses hallucinations : bref tu vois, entends, perçois des choses qui n'existent pas !

A ce stade, la kétamine n'est pas spécialement une drogue de communication.
Le dosage
Il faut faire très attention au dosage, si tu es habitué à faire des lignes de speed, sache que pour la kétamine il en faut trois fois moins lors des premières prises.
Mais la tolérance au produit est très rapide, ce qui oblige très vite à augmenter les doses pour retrouver les mêmes effets.

En surdose, c'est la perte de conscience totale, le coma, avec tous les risques que cela signifie.

Les risques

Les problèmes les plus couramment observés sont :

Le bad trip : si tu en prends une dose trop forte, que l'environnement est défavorable, ou si toi même tu as des problèmes psychologiques ou émotionnels, tu peux vivre une crise de panique face à l'expérience de dissociation du corps et de l'esprit ou aux hallucinations.
En cas de dissociation du corps et de l'esprit par exemple, malgré ta volonté, tu peux avoir un mal fou à réintégrer ton corps et être persuadé que tu n'y arriveras plus.
Un bad trip est une expérience généralement très traumatisante pouvant déboucher sur des problèmes psychologiques durables.

Les blessures, car l'effet anesthésique de la kéta t'empêche d'en prendre conscience. La douleur est avant tout un signal d'alarme pour le corps. De plus, la perte d'équilibre, due au produit, augmente ces risques de blessures.

La dépression respiratoire est liée à l'absorption d'une dose trop importante, à des prises trop rapprochées, mais le plus souvent au mélange avec l'alcool ou l’héroïne.


Mais aussi plus rarement il peut arriver :

Des troubles du rythme cardiaque (ralentissement ou accélération suivant les cas) pouvant en cas extrême aller jusqu'à l'arrêt des pulsations.
Ce risque est d'autant plus important que tu peux avoir des antécédents ou une fragilité cardiaque préexistante (et ne pas le savoir), et dans ce cas les troubles cardiaques peuvent être graves (d'autant plus qu'il y a association avec du speed et de l'ecstasy).

Des centres de consultation pour usagers de drogues nous ont rapporté plusieurs cas de personnes "parfaitement intégrées socialement" pour qui la rencontre avec la kétamine avait provoqué une "crise existentielle". Celle-ci se manifeste par une angoisse due au doute. Un suivi psychologique sur plusieurs mois peut s'avérer utile.

Les pailles pour sniffer peuvent transmettre les hépatites, ne les échange pas !!
12 conseils pour réduire les risques

Renseigne-toi du mieux possible sur la qualité et l'effet du produit.

Les premières fois sois encore plus prudent sur la dose : ne prend qu'une très petite quantité.

Si tu as décidé de prendre de la kéta, fais-le avec des personnes de confiance, dans un contexte rassurant.

Évite de consommer plusieurs produits en même temps. Le mélange de substances différentes multiplie les risques et est dans certains cas très dangereux. Évite particulièrement les mélanges avec l'alcool, tranquillisants, speed, opiacées etc...).

Évite d'avoir l'estomac plein lorsque tu sniffes, risque de vomissement.

Soit vigilant sur le fait que tu ne ressentes plus la douleur.

Soit prudent sur le dosage, sniffer une trop forte dose ou des doses trop rapprochées de kéta dans un même soirée peut provoquer une overdose : dépression respiratoire, coma, arrêt cardiaque.

Bois de l'eau régulièrement (mais pas de trop grande quantités d'un coup : Moins d'un demi litre).

Nourris toi avant et après la fête. Récupère les jours qui suivent.

Utilise ta paille personnelle (gaffe aux hépatites).

Ne prend pas le volant, l'usage de kétamine est totalement incompatible avec la conduite automobile.

Pense aux préservatifs et au gel.

En cas de surdose
Sensation de "tomber dans les pommes " (malaise vagal) :

S'allonger, jambes relevées, manger quelque chose de sucré, ré-hydrater, se reposer, surveiller. Surtout attendre avant de rebaisser les jambes, la personne doit pouvoir se relever seule, à son rythme.

En cas de perte de conscience :

Si la personne respire, allonge-la sur le côté, défais tout ce qui peut gêner la respiration (col, ceinture...) puis dans tous les cas alerte ou fais prévenir les secours (112). En attendant appelle la personne par son prénom en lui demandant d'ouvrir les yeux, de serrer ta main. Prévois un truc sucré et reporte toi aux infos juste au dessus si la personne reprend conscience. Reste présent quand les secours arrivent pour leur dire ce qui s'est passé et notamment ce que la personne a pris.

Coordonnées utiles

Urgences - Secours Tel : 112
Drogues Alcool Tabac Info Service Tel : 0 800 23 13 13ou sur http://www.drogues-info-service.fr
Sida info Service Tel : 08 00 840 800
Hépatites Info Service Tel : 08 00 845 800


Contrat Creative CommonsCe document est édité par Techno+ sous la licence Créative Commons by-nc-nd. Il peut être reproduit pour toute action non commerciale à condition de citer l’auteur et de ne pas changer les termes de la présente licence : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soundcloud.com/hbber
speo.k6



Messages : 21
Date d'inscription : 06/06/2011

MessageSujet: Re: La kétamine   Lun 6 Juin - 21:55

très complet , merci .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La kétamine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ABRAKADABOOM :: TEUF, PARTY, CONCERT, FESTIVAL :: Prévention-
Sauter vers: